Le Blog aux Gourmands, Gourmandises, et aux Friands de Friandises

02 mars 2014

Beignets au Four

 

2014 

Recette à tester les yeux fermés sans se laisser impressionner par la levure de boulanger, ni les temps d'attente.
Les enfants peuvent facilement aider notamment pour patouiller, malaxer et donner forme à la pâte.

Seul conseil, attention à la cuisson, four max à 180°,10 min de temps de cuisson

ET rajouter dans le four un bol rempli d'eau. Pour ma part, j'ai rempli d'eau un moule à cake. Moelleux garanti !

 

Ingrédients pour 20 beignets:2014

- 1 sachet de levure boulangère

- 300 ml de lait

- 2 cuillères à soupe de beurre

- 100 g de sucre

- 1 pincée de sel

- 2 oeufs battus

- 600 g de farine

- arômes selon vos goûts ( fleur d'oranger, rhum, vanille ...)

Après cuisson :2014

- 1  cuillère à soupe de beurre 

- 2 cuillères à soupe de lait

- mélange sucre/cannelle ou pas  

2014

 

Recette :

1. Chauffer le lait , max 25-30° sinon la levure n'agira pas , puis y dissoudre le sachet de levure boulangère (7g). Laisser reposer 10 min.

2. Ajouter à ce mélange, le beurre fondu, le sucre, le sel, 2 oeufs battus, l'arôme choisi (fleur d'oranger pour nos papilles) et pour terminer, la farine. Le résultat doit être une pâte lisse, si c'est trop collant, rajouter de la farine.

3. Recouvrir d'un linge propre et laisser reposer le temps que la pâte double de volume.

4. Ensuite, déposer la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné, et découper des cercles de la taille que vous souhaitez et d'une épaisseur d'environ 1 cm.

Laisser parler votre imagination pour les formes soit genre donuts, soit en forme de beignet que vous pouvez fourrer de Pâte à tartiner (ou confiture). Dans ce dernier cas, mettre une grosse noisette de Nutella bien au milieu du cercle découpé (un verre comme emporte-pièce fera l'affaire) et en faire une boule en prenant soin de bien laisser le Nutella à l'intérieur. Il ne doit pas être visible.

5. Mettre tous les beignets sur une plaque ou plat recouvert de papier sulfurisé, couvrir de nouveau et laisser lever pendant 45 min dans un endroit sans courant d 'air.

6. Préchauffer votre four à 180°c (MAXIMUM) et enfourner pour 8 à 10 min (MAXIMUM aussi)A la sortie du four

7. Pendant ce temps, faire fondre le beurre restant avec le lait.

8. Sortir les gourmandises du four, attendre 2 petites minutes et badigeonner les beignets du précédent mélange beurre/lait et ce recto/verso.

9. Selon les goûts, c'est maintentant que vous devez les sucrer, pour nous c'était un mélange de sucre/sucre vanillé et cannelle.

Ils sont aussi très bons sans sucre sur le dessus.

Je vous laisse à votre dégustation avec deux dernières photos.

Après badigeonnage et saupoudrage de sucre/cannelle2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par tinoubdx à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07 avril 2013

Gâteau d'Anniversaire 9/9

 

  

2012

Pour les 9 ans de ma fille, j'ai réalisé une ribambelle de cupcakes, un glaçage au chocolat et je me suis amusée avec de la décoration girly. Après, on assemble le tout en formant le chiffre correspondant à l'âge de l'enfant. On peut bien sûr décliner sous d'autres couleurs la décoration, ajouter des caissettes aux cupcakes ou réaliser plusieurs glaçages ...

Effet garanti, toutes les copines étaient sous le charme visuel et gustatif ! Les cupcakes sont tous partis, ça a l'avantage de se manger sans avoir besoin d'asseoir tous les enfants autour d'une table. Ça picore, ça déguste et tout part en un clin d'oeil !

Le plus dur, trouver un support assez long pour déposer tous les cupcakes. Pour ma part, j'avais recouvert une planche de Body-board avec du papier alu.   2012

Si vous avez besoin de la recette des cupcakes, n'hésitez pas à me demander.

Voilà une idée à décliner et réalisable aussi bien pour des anniversaires garçon que fille et de 3 à 99 ans !   


       20122012    



 

2012

 

2012

               

 

Posté par tinoubdx à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 février 2012

Nos papilles ont dansé le MIAS

Me revoilà, la vie a pris son train train en oubliant le bagage BLOG mais sans en oublier la cuisine.

Yes, un peu de temps aujourd'hui donc me revoilà avec une recette simplissime  ET extra ETpersonnalisable à l'infini avec crème anglaise, coulis, chocolat fondu, caramel beurre salé .....

2012FEVRIERBLOGCUISINE 005

Photo de la dernière part avant chapardage par p'tit loup d'où reflet et ombre !

Donc c'est parti pour la recette ultra simple !

Et on commence par le plus difficile : trouver un verre d'une contenance de 100g de farine (verre à moutarde de marque connue avec dessins tout aussi célèbres tels Schtroumpfs, Cars, Toys Story ou il y a encore pas si longtemps chez nous, celui de Mister, aux dessins de Goldorak mais un imprudence l'a transformé en miettes ! Une part d'enfance est partie avec lui !!!

Depuis on cherche, on scrute mais bon un verre reste un verre et même aux couleurs de Goldorak, on ne va pas en racheter un à prix d'anciens francs !!!

Appartée flash back enfance terminée.

Donc vous avez trouvé Le fameux verre à vos couleurs préférées et vous permettant de voyager un peu, en enfance ou ailleurs.

Ingrédients:

1 verre de sucre

1 sachet de sucre vanillé

4 oeufs

1 verre de farine=100g

1/2 litre de lait froid

Recette :

Mélanger les sucres, les 4 jaunes d'oeufs et le verre de farine.

Délayer avec le lait froid.

Battre les blancs d'oeufs en neige et les ajouter délicatement à la préparation.

Mettre dans un plat à tarte et enfourner 40min 8 180°c.

Le résultat est délicieux, à vous de jouer maintenant, trop simple pour ne pas essayer. Et vous pouvez l'accompagner de coulis, crème diverse, chez nous c'est tel quel qu'il s'engloutit...

2012FEVRIERBLOGCUISINE 013                        2012FEVRIERBLOGCUISINE 011

 

 

Posté par tinoubdx à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2011

Lit de Vitelotte sur carpaccio de St Jacques et douceur de mangue

Tout d'abord, rendons à César ce qui est à ma maman.
En guise, de Bonne Année et de Meilleurs Voeux, une recette réalisée à l'occasion des festivités passées par ses petites mains.
Un régal des yeux et des papilles que je me devais de partager avec vous.

listesP_reNo_l2010_097

Ingrédients pour 4 à 6 personnes : ils sont à adapter en fonction de la hauteur que vous souhaitez obtenir :

- 10 pommes de terre vitelotte
- une mangue
- 15 noix de St Jacques
- quelques pistaches
- un pot d'oeufs de truite ou lumps
- vinaigre balsamique

Tout d'abord, découper finement les noix de St Jacques pendant la cuisson des pommes de terre.
Ensuite assembler dans un cercle les différentes couches en commençant par les pommes de terre arrosées d'un filet de vinaigre (vinaigre de mangue), sel et poivre.
Puis ajouter les lamelles de St Jacques en les arrosant d'un filet de citron.
Finir en terminant la décoration avec pistaches, mangue et oeufs de poisson.
Démouler délicatement et régalez-vous !

listesP_reNo_l2010_099   

  listesP_reNo_l2010_102

Beaucoup de bonheur à vous en cette nouvelle année et merci maman.

Posté par tinoubdx à 18:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 décembre 2010

Des idées de DECO à gogo

Pas de recette aujourd'hui, juste une envie de vous faire partager des idées de déco pour des gâteaux rigolos à destination de petits filous en herbe :

4ans_Esteban_AUDENGE_120

   4ans_Esteban_122

4ans_Esteban_AUDENGE_133  4ans_Esteban_AUDENGE_125

Voici maintenant les décorations des gâteaux pour

l'anniversaire de ma puce : 


AnnivOc_7ans_058   Copie_de_AnnivOc_7ans_129


En plus de ces crêpes déjà aperçues sur ce blog :


annivOc_copains092010_023            annivOc_copains092010_085

A décliner à l'infini et selon vos envies.

Posté par tinoubdx à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


25 novembre 2010

Huîtres du Bassin (...ou d'ailleurs) Gratinées

Une envie de fruits de mer ce week-end, une recette vite faite qui plaît à une grande majorité, grands ou petits, goulus ou dukaniens.
Elle est pour tout le monde cette recette, enfin surtout pour les amateurs d'iode.

mouleshu_tres_005

Recette : (une entrée pour 4)

- 1 douzaine d'huîtres (13 en fait)
- du fromage ail et fines herbes ( presque iodé aussi sauf son b = Boursin ou autre)
- carré frais 0% ail et fines herbes pour les dukaniens
- emmental, conté, parmesan à râper
- chapelure ou mix son d'avoine+ son de blé

mouleshu_tres_007

1- Le plus dur commence ici, à savoir : ouvrez ou faites ouvrir votre douzaine d'huîtres.

2- Ensuite, selon vos envies et vos goûts, parsemez dessus le fromage de votre choix et terminez par de la chapelure.
Si vous ne pouvez pas manger de chapelure, mettez les sons mixez entre eux.

3- Remplissez  plus ou moins selon que vous souhaitez sentir ou pas le goût iodé de l'huître.
Pour ma part, j'ai gardé le jus de l'huître pour la rendre plus moelleuse.

4- Ensuite, une dizaine de minutes sous le grill et c'est prêt.

N'hésitez pas à rajouter une petite persillade. Fameux.

Régalez-vous...


mouleshu_tres_006

Les Graines de Courges et ??????? de Pignons

Voici comme promis la "recette" de ces petites graines remplies de gourmandise croquante.
Rapide à préparer, à cuire et un bon petit goût de noisette grillée ensuite.
Pour la marche à suivre, suivez le guide :

Recette :

Mettez toutes vos graines dans un plat anti-adhésif, un léger filet d'huile d'olive, un peu de sel.
Secouez vigoureusement et hop sous le grill.

Pensez à les surveiller car quand l'odeur alléchante vous parviendra il sera peut-être trop tard.
Pour moi, c'était 5 min max.
Snif, il n' y a pas de photos, pas eu le temps, à peine sorties déjà englouties.
Certains de mes affamés les ont même mangées avec leurs enveloppes (ça croustille plus).

N'hésitez pas, ça permet de ne pas jeter vos graines et surtout ça peut remplacer facilement les pignons de pins qui n'ont pas très bonne presse ces derniers temps. Et il est difficile de s'y retrouver parmi tous les articles parus sur ce sujet.

 

Pour ma part, je découvre cette impopularité et par là même le peu d'informations relayées là-dessus.
Je vais donc essayer de faire un résumé rapide, explicite et facile à lire (dur challenge...).

Certains pignons de pinsPinus armandii/Pinus massoniana/ Pinus yunnanesis et Pinus tabuliformistabuliformis provoquent un phénomène de goût amer après les avoir ingérés et celui-ci reste présent environ une semaine en bouche.
Le récent article de 60 millions de consommateurs pas du tout "avertis" (http://www.60millions-mag.com/actualites/archives/le_mystere_des_pignons_de_pin_enfin_eclairci) nous apprend que ces variétés seront interdites à la vente et seules seront autorisées les suivantes :  pignon de pin parasol, pignon de pin de Gérard, pignon de pin de Corée et pignon de pin de Sibérie.

J'allais vous écrire de surtout bien noter ces variétés avant tout achat, conseil avisé d'une consommatrice amatrice ponctuelle de ces petits pignons fort agréables en bouche, jusque là...
Je vous invite donc en effet fortement à les noter et je pourrai aussi vous conseiller de les retenir pour vos futurs achats si vous ne voulez pas avoir le palais amer mais en fait, cela ne servira pas à grand chose.

En effet, après être tombée par hasard sur cet article, je me suis empressée d'aller détailler mes boîtes de pignons et là, comment dire, le vide, le flou car mes deux paquets portaient les indications suivantes :
origine : importation.

Je fais quoi avec ça me direz-vous ? Je nage en plein questionnement, en plus de ne pas connaître la variété,je ne sais même pas d'où proviennent ces pignons. Naïve oui sûrement, pas assez rigoureuse, aussi j'assume.
Mais faut-il donc de nos jours lire TOUTES les informations de Tous nos achats. Je veux bien traquer l'huile de palme et les matières grasses végétales dans mes plaquette de chocolat, les excès de colorants parfois mais l'origine de mes pignons tant adorés non ! Je n'y avais même pas pensé en fait !
Qu'ils viennent de Chine aurait-il pu me mettre la puce à l'oreille ou le pou dans la bouche ? Je ne suis pas de celle qui diabolise tout ce qui vient de ce pays, d'ailleurs même les pignons importés du Pakistan sont mis en cause.
Le plus, comment dire, le plus aberrant vient plutôt et surtout de chez nous. Car dès début août 2009 le magazine cité plus haut nous informe sur ce sujet et nous apprend que le "phénomène est connu depuis 2000 mais ce n'est pas une priorité de santé publique"......

En résumé, nous consommons depuis au moins l'an 2000 des espèces de pignons répertoriées comme étant non comestibles, les autorités sanitaires déclarent en 2010 que ces pignons doivent obtenir "une autorisation avant d'être mis sur le marché et ce n' est évidemment pas le cas aujourd'hui".

 

Au fait, régalez-vous... quand même.

P.S : Juste pour info :un avis publié au Journal officiel interdit aux fabricants, importateurs et distributeurs  de commercialiser ces pignons depuis le 15 septembre 2010 ! Cherchez l'erreur ! 

 

07 novembre 2010

LA COURGE SPAGHETTI

Dans la série courge, cette semaine j'ai testé la courge spaghetti.

Pourquoi elle et pas une autre me direz-vous et bien tout simplement parce que son petit nom sonnait bien.
Il appâte bien mes loulous ( par le nom, c'est déjà un début, après pour le goût, ce n'est pas encore gagné !).
Et enfin car dans ma connaissance (très primaire) des courges, c'est une des dernières que je n'ai pas testée.
Les prochaines seront donc des découvertes culinaires et culturelles !

courge_spaghetti_002


                         courge_spaghetti_006
            
Pour celle-ci, je ne me suis pas lancée dans de la cuisine compliquée ne sachant pas la texture que j'allais obtenir.
J'ai donc suivi la petite étiquette gentiment collée sur ma courge.
J'ai opté pour la cuisson à l'eau.

Recette:

J'ai donc plongé la courge spaghetti, préalablement rincée, dans une grande marmite d'eau.
Cuisson 20 min, on vérifie ensuite avec un couteau que ce dernier transperce la chair sans résistance.
Egouttez et laissez refroidir.

Pendant ce temps vous pouvez préparer une petite sauce (tomate, cancoillotte, herbes de votre choix).
                                                           de la chapelure mêlée à du conté ou emmental râpé.
                                                           des copeaux de parmesan fraîchement coupés + gomasio (c'est mon choix)
                                                           des dés de jambons + fromages frais 0% ail et fines herbes pour les addict-Dukanien/iennes.

Après avoir fait votre choix et laissez libre-cours à vos papilles, la courge spaghetti aura largement refroidit.
Ouvrez-là en 2 dans le sens de la longueur.
Enlevez les filaments et les graines. (gardez-les surtout, c'est un régal, recette à venir).courge_spaghetti_009
Retirez la chair à l'aide d'une fourchette, celle-ci se détache alors telle des spaghettis.
Ensuite à vos envies : en purée, gratin, nature, à la poêle.

courge_spaghetti_008      

Les photos ne sont pas d'une grande qualité et le plat non photographié car trop vite avalé ! Oups !

Régalez-vous quand même, enfin j'espère !

Posté par tinoubdx à 21:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 octobre 2010

GNOCCHIS de Patate douce aromatisés au duo d'agrumes : Lime/Combava

PATATE_DOUCE_009

Un passage sur le blog ligne et papilles (http://www.lignepapilles.com), un appel à une association qui ne m'avait jamais tentée ni même effleurée que ce soit des neurones ou des papilles justement, et donc une envie irrésistible de me lancer à l'assaut de ce duo.

Quelques idées éparpillées pour aboutir à celle-ci : des gnocchis de patate douce
agrémentés d'une sauce citron vert/combava et parmesan.

C'est par là pour les ingrédients.
PATATE_DOUCE_043
Ingrédients :

Pour 4 personnes (adultes)

-800 g de patate douce
-300 g de pomme de terre
-400 g de farine (voire + si ça colle trop)
-1 oeuf (beaucoup de recette ne mette que le jaune mais j'ai
opté pour l'oeuf entier pour une meilleure tenue)
-50 g de parmesan (en BLOC, à râper)
-1 citron vert non traité
-3 feuilles de combava
-200 ml de crème légère (plus si vous aimez que les gnochhis flottent)
-un filet d'huile d'olive                                                                            

Recette :

1/ Eplucher le duo pommes de terre/patates et les faire cuire à la vapeur ou
dans une casserole avec un peu d'eau.
2/ Après les avoir égouttées, les réduire en purée avec un moulin à légumes.
3/ Ajoutez l'oeuf, l'huile et la farine. Mélangez et ne touchez plus à rien
pendant 1 heure. Pensez à recouvrir d'un linge votre saladier.
4/ Prévoyez un peu de temps devant vous pour cette étape surtout si comme moi,
votre loulou apprenti cuisto veut mettre la main à la pâte. Mais quel bonheur !
5/ Prélevez donc des morceaux de pâte que vous moulez en forme de boudin.
Si ça colle, n'hésitez pas à rajouter de la farine. (Loulou adore ça !)
6/ Découpez des rondelles d'1cm, appuyez au milieu pour faire une empreinte,
retournez la rondelle et la mouler avec les dents de la fourchette.
Couvrez-les le temps de préparer tous les gnocchis.
7/ Faites chauffer une grande marmite d'eau salée (+feuilles de combava pour moi ) et les plonger dedans.
Dès que ça remonte, c'est cuit et on égoutte.
8/ Pendant ce temps, on fait infuser les feuilles de combava dans la crème,
on ajoute le jus du citron et les zestes et on en parsème les gnocchis que
l'on aura préalablement saupoudrés de parmesan tout juste râpé ou disposez
en larges lamelles.

Régalez-vous.

Une forêt de gnocchis en attente du grand plongeon !
PATATE_DOUCE_047






Et voilà le résultat après la baignade.

PATATE_DOUCE_067







.












PATATE_DOUCE_058

Posté par tinoubdx à 18:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 octobre 2010

A chaque jour sa Courge !

Et aujourd'hui ma préférée, ma number one of courge :
butternut_001
butternut_006

la BUTTERNUT !



         



   






Je l'adooore (elle mérite bien trois "o"), elle et son goût unique qui me rappelle la châtaigne, les calories en moins ( 38 contre 194 pour ma
copine la châtaigne pour 100g ; en même temps on mange plus
facilement 100 g de butternut que de châtaignes mais bon, passons... ).

Très facile à cuisiner, à détourner, à camoufler (hein, mes loulous ?), à "friter",
à gratiner ou en purée sans oublier le velouté.

Pour ce billet, je vous livre sa version purée. Je l'ai déjà testée en gratin
mi-pomme de terre mi-butternut, 100% approuvé par les petits et les grands.

La version "frites" à également beaucoup plus, surtout aux plus petits
( il suffit pour cela de couper la butternut au format "frites", j'arrose d'un filet
d'huile d'olive, je remue le tout pour que toutes les faces soit huilées, un peu
de sel et au four bien chaud, en surveillant et remuant de temps en temps ).

butternut_014
















Ingrédients :
- 1 butternut
- de la crème épaisse, moins épaisse, light, carré frais
ou lait concentré non sucré ( selon vos goûts, vos calories, vos kilos en trop ou en moins ... )
- un peu d'eau
- sel, poivre

1/ Il suffit donc de découper votre butternut en morceaux puis de la faire cuire
1/4 d'heure à la cocotte-minute ou dans une casserole d'eau (ne pas la noyer !).

Après c'est selon vos goûts, certains mangent la peau d'autres non, pour ma part
c'est avec. Sa texture et son goût ne me gêne pas. A vous de voir ...
Lors de cette recette, j'ai même oublié un peu trop longtemps ma butternut et ma fois,
on a bien aimé le côté un peu bronzé qui a accentué le goût de châtaigne.
( bronzé- halé bien sûr pas carbonisé !).

2/ Mixez la butternut (avec ou sans la peau ) ou
écrasez-là à l'aide d'une fourchette (2ème option pour moi)
avec  un soupçon d'eau de cuisson.

3/ Ajoutez un peu, beaucoup ou pas du tout de crème et assaisonnez et ... régalez-vous !

butternut_021

Posté par tinoubdx à 15:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,